Embaucher un travailleur étranger au Québec

Le gouvernement du Québec offre des programmes, en collaboration avec le gouvernement du Canada, par lesquels les entreprises dans la province peuvent pourvoir des postes s’ils ont de la difficulté à combler leurs besoins de main-d’oeuvre. 

Quels sont les programmes d’embauche de travailleurs étrangers offerts par le gouvernement québécois ?

Les employeurs québécois qui souhaitent recourir à de la main-d’oeuvre internationale de façon temporaire peuvent généralement faire une demande dans le cadre du programme des travailleurs étrangers temporaires propre à la province. 

Il leur est aussi possible d’embaucher un ressortissant étranger sur une base permanente grâce au programme des travailleurs étrangers qualifiés.

Le programme des travailleurs étrangers temporaires au Québec

Les employeurs québécois qui veulent recruter à l’international le peuvent au moyen du programme des travailleurs temporaires.

Sauf exemption, ces employeurs doivent généralement faire une demande d’étude d’impact sur le marché du travail (EIMT) aux autorités fédérales, puis une demande d’évaluation des effets d’une offre d’emploi sur le marché du travail au Québec.

C’est l’employeur qui se chargera de faire parvenir la demande de certificat d’acceptation du Québec pour travail temporaire du candidat à l’emploi ainsi que les pièces justificatives requises le concernant au Ministère de l’Immigration, de la Francisation et de l’Intégration (MIFI).

Lorsque l’offre d’emploi est approuvée par les autorités canadiennes et québécoises, l’employeur se voit remettre une lettre de confirmation de part et d’autre. Il recevra, en outre, le certificat d’acceptation du Québec du travailleur étranger. Celui-ci devra, à l’aide de ces documents, faire une demande de permis de travail à Immigration, Réfugiés Citoyenneté Canada.  

Le programme des travailleurs étrangers qualifiés

Les employeurs québécois qui ont de la difficulté à trouver des travailleurs localement peuvent également choisir d’offrir un poste permanent à un ressortissant étranger. Celui-ci devra déjà détenir un permis de travail ou un permis d’études et avoir la volonté de s’établir dans la province. Ces employeurs devront alors souscrire au programme des travailleurs étrangers qualifiés.

Sauf exemption, ces entreprises ou ces organismes doivent généralement faire une demande d’étude d’impact sur le marché du travail (EIMT) auprès des autorités fédérales, puis une demande de validation d’une offre d’emploi permanente au Ministère de l’Immigration, de la Francisation et de l’Intégration (MIFI) au Québec.  

Lorsque l’offre d’emploi est approuvée par les autorités canadiennes et québécoises, l’employeur se voit remettre une lettre de confirmation de part et d’autre. Le ressortissant étranger candidat au poste devra alors déposer une déclaration d’intérêt, ce qui lui permettra de faire sa demande de certificat de sélection du Québec. Une fois obtenu ce certificat, il devra faire sa demande de résidence permanente à Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada.

Quels sont les frais gouvernementaux québécois associés à l’embauche d’un travailleur étranger ?

Les frais de traitement d’une demande d’évaluation des effets d’une offre d’emploi sur le marché du travail au Québec ou d’une demande de validation d’une offre d’emploi permanente sont de 199 dollars canadiens. 

Quelles sont les conditions d’embauche de travailleurs étrangers pour un employeur québécois ?

Les employeurs qui souhaitent recourir aux programmes d’embauche de travailleurs étrangers au Québec devront remplir plusieurs conditions et démontrer qu’ils sont incapables de pourvoir des postes localement en dépit d’efforts soutenus.

Entreprises ou organismes devront accepter de se plier aux normes canadiennes et québécoises en matière de rémunération et de conditions de travail.

Les employeurs sont tenus de signer un contrat de deux ans avec les travailleurs étrangers qu’ils embauchent et s’engager à obtenir pour eux les protections nécessaires en vertu des régimes applicables d’assurances médicales et d’indemnisation du travail.

Dans le cas d’un travailleur étranger qualifié, les employeurs devront s’engager à lui réserver un poste permanent à temps plein.

Besoin d’aide ?

Si vous croyez qu’embaucher des travailleurs étrangers peut être une solution à vos besoins de main-d’oeuvre, vous avez tout intérêt à envisager l’aide d’un conseiller juridique afin que votre dossier soit bien complété et présenté aux autorités compétentes.

Le non-respect des conditions imposées par le gouvernement du Québec et du Canada en matière de normes du travail pourrait, en effet, vous valoir des pénalités financières ainsi que l’interdiction de tirer avantage des différents programmes d’embauche offerts. 

L’Association d’Aide à l’Immigration (AAI) peut vous mettre en contact avec des professionnels qualifiés dans le domaine de l’immigration, mais aussi avec des travailleurs ou des étudiants étrangers diplômés au Québec et à la recherche d’un emploi dans la province, grâce à ses partenaires. Nous veillons à ce que nos membres soient à l’abri de possibles frais cachés et puissent être bien informés des démarches qu’ils entreprennent. 

Vous pensez avoir besoin de travailleurs étrangers pour pourvoir certains postes dans votre entreprise ? Vous n’êtes pas sûr des démarches que doivent prendre les travailleurs que vous désirez embaucher de l’étranger ni des documents qu’ils doivent vous faire parvenir ? Abonnez-vous à nos services ou communiquez avec nous afin d’en apprendre davantage !